Tout savoir sur la 5G

La 5G est un concept dont on parle de plus en plus. La technologie 5G sera la cinquième génération des standards de téléphonie mobile. D’ici quelques temps, elle va voir le jour dans les foyers français. Avec une vitesse exceptionnelle et un temps de latence beaucoup plus faible que la 4G actuelle, la 5G devrait révolutionner le monde du réseau ainsi que notre quotidien.

Vue comme la technologie de demain qui s’avèrerait ultra performante, où en sommes-nous réellement aujourd’hui ? A l’heure actuelle, la 4G n’est pas encore accessible partout, alors il est difficile d’imaginer comment la 5G pourrait arriver en fanfare et comment elle pourrait être déployée aussi largement que ça. Aujourd’hui, Forfait5G.fr vous fait le point sur la 5Gqui pourra y prétendre et quels usages nous pourrions en faire lorsqu’elle verra le jour.

Tout savoir sur la 5G
Tout savoir sur la 5G

Qu’est ce que la 5G ?

La date de l’arrivée de la 5G est fixée. C’est en 2017 qu’a été approuvée la feuille de route mettant en oeuvre le calendrier général du déploiement du ultra haut débit dans l’Union Européenne. De nombreuses initiatives ont depuis vu le jour en France pour que l’apparition de la 5G se fasse de la meilleure des manières possibles. Dans l’Hexagone, c’est l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes qui s’occupe de gérer ces initiatives. Et c’est en 2020 que l’arrivée de la 5G sera officielle. A cette date, au moins une grande ville de chaque état membre de l’Union Européenne devra être équipée de la 5G. En France, plusieurs villes sont actuellement en phase de test : Bordeaux, Lille, Toulouse, Marseille ou Nantes sont des laboratoires d’essai. Mais avant son lancement officiel d’ici quelques mois, essayons de comprendre comment la 5G fonctionne.

Le principe du fonctionnement de la 5G

La 5G devrait s’appuyer en conséquence sur les ondes dites millimétriques. A quoi correspondent-elles ? Les ondes millimétriques sont actuellement utilisées par l’armée française. Mais, au cours de futures enchères qui devraient bientôt avoir lieu, les fréquences devraient être redistribuées aux différents opérateurs.

L’objectif de la 5G est double : offrir une vitesse de débit exceptionnelle et réduire considérablement le temps de latence. Alors, les fondations devront s’appuyer sur un réseau fibre et des serveurs cache au plus proche des utilisateurs.

Le principal enjeu de la 5G est de réduire au maximum le temps de latence. Car en la réduisant à un seuil en-dessous de la milli-seconde, l’usage sans fil va connaître une véritable révolution. Dans les exemples que nous pouvons citer, avec un temps de latence très bas, vous aurez la possibilité d’utiliser un casque de réalité virtuelle, sans fil, proposant une image exceptionnelle en 4K, le tout avec une magnifique fluidité. Cela rendra donc l’expérience beaucoup plus agréable. En plus d’apporter une grande réactivité, la baisse du temps de latence augmente également les débits en 5G. Ce temps de latence, c’est lui qui devrait amener à l’avènement de la voiture autonome. A titre de comparaison, la 4G+ actuelle a un délai de transmission de 10 millisecondes. Avec la 5G, nous passerons sous les 1 milliseconde.

Autre enjeu très important autour de la 5G, la consommation énergétique et les économies à réaliser. La 5G devrait a priori préserver au maximum les batteries de nos appareils électroniques. Cet avantage reste encore à vérifier, mais la direction que prennent les cellules de recherche et développement vont assez largement dans ce sens.

Aussi, avec la 5G, la connectivité pourra être n’importe où et n’importe quand. La couverture réseau sera notamment renforcée dans les zones commerciales, les lieux publics ainsi que les endroits touristiques. La densité de connexion sera multipliée. Ainsi, plus d’un million d’appareils au kilomètre carré pourront être connectés en même temps ! Les objets ayant internet progresseront encore un peu plus et nous pourrions bien assister à l’apparition encore plus forte des villes intelligentes.

Enfin, il n’y aura pas une mais plusieurs 5G. L’explication est la suivante : aujourd’hui, quel que soit l’appareil avec lequel vous vous connectez, vous serez sur un seul et même réseau. Demain, lorsque la 5G verra le jour, il y aura un système de gestion des réseaux. Cela signifie qu’en fonction de l’utilisation, un système de priorité va avoir lieu, chaque appli utilisera une fréquence différenciée et adaptée à ses besoins. Par exemple, pour regarder ses mails, vous n’aurez pas besoin d’une fréquence ultra rapide, donc vous serez basculé sur une qui nécessite moins de vitesse. Une vraie révolution.

Antenne 5G vs Antenne 4G

Quels débits avec la 5G ?

En plus des éléments cités ci-dessus, la vitesse de débit est un des éléments clés de la 5G. En terme de vitesse, c’est un peu l’équivalent de la fibre pour la téléphonie mobile que nous allons nous voir proposer. En chiffres, cela donne un ultra haut débit de l’internet mobile qui pourra aller jusqu’à 1 Gb/s de débit en réception et jusqu’à 300 Mb/s en émission. Cette vitesse est tout bonnement exceptionnelle. Cependant, pour atteindre un tel niveau de débit, les conditions doivent être optimales : au pied d’une antenne émettrice et sans que personne d’autre n’utilise la bande passante. Peu probable donc. Dans les faits, les opérateurs devraient néanmoins nous garantir un débit 5G au minimum de 100 Mb/s.

Quelles que soient ces circonstances d’utilisation, le débit en 5G sera tout de même largement supérieur à celui de la 4G actuelle. Il faut savoir qu’en moyenne, la 4G possède une vitesse d’environ 30 Mb/s.

Pour vous donner quelques exemples concrets fournis par Orange, l’arrivée de la 5G pourrait donner les éléments suivants :

  • Vitesse de téléchargement d’un film HD 30Go : 17 min en 4G / 3 min 20 en 5G ;
  • Vitesse de téléchargement d’un album MP 3 : 15 secondes en 4G / 5 secondes en 5G ;
  • Vitesse de téléchargement de 500 photos : 3 min 20 en 4G / 40 secondes en 5G.

Le débit de la 5G s’annonce donc incroyable, à peine imaginable pour le moment, mais qui ouvre la porte à de très nombreuses possibilités en matières d’évolutions technologiques.

Débits 5G en 2020
Infographie sur les débits 5G. Source : le Parisien.

En résumé, voici ce que nous amènera la 5G une fois qu’elle sera mise en place :

  • un débit pouvant aller jusqu’à 10 Gbit/s. C’est de 10 à 100 fois plus que les réseaux 4G et 4.5G ;
  • 1 milliseconde de latence ;
  • 1 000 fois plus de bande passante par unité de surface ;
  • jusqu’à 100 fois plus d’appareils connectés par unité de surface (par rapport à la 4G LTE)
  • 99,999 % de disponibilité  ;
  • 100 % de couverture du territoire ;
  • une énergie du réseau abaissée de 90 % en utilisation ;
  • pour les appareils IoT à faible consommation, la durée de vie de la batterie pourra aller jusqu’à 10 ans !

Eligibilité 5G : à quand la 5G chez vous ?

Maintenant que nous vous avons présenté les grandes lignes de la 5G, vous n’avez qu’une envie, c’est de savoir quand elle va être déployée en intégralité. Nous avons déjà évoqué une date pour son déploiement, 2020, mais qu’en est-il réellement ? Toutes les villes auront-elles accès à la 5G à cette date ? Quand les réseaux 5G seront-ils entièrement déployés en France ? Et une fois que la 5G sera disponible, quel téléphone sera compatible ? Voici quelques éléments de réponses à ces interrogations.

Les premiers smartphones compatibles 5G

Même si la 5G n’est pas encore disponible, les premiers téléphones compatibles à la 5G le sont en revanche. A l’avenir, quand la 5G sera sur le marché, il vous faudra un téléphone compatible. Et ce dernier devra avoir un modem qui pourra traiter les fréquences disponibles en 5G. Sur ce plan là, ce sont les Coréens du Sud qui ont une nouvelle fois un coup d’avance. Car c’est le premier pays au monde à avoir lancé son réseau 5G sur son territoire.

En effet, le premier smartphone disponible en 5G est coréen, et c’est Samsung qui le commercialise. Disponible depuis le 5 avril 2019, le Samsung Galaxy S10 5G a été commercialisé le jour où les trois opérateurs sud-coréens que sont SK Telecom, KT et LG UPlus ont émis la 5G dans le pays. C’est un événement unique au monde. Alors, Samsung a sorti l’artillerie lourde. Ce Samsung Galaxy S10 5G est une merveille technologique. Tout est fait pour favoriser l’expérience utilisateur avec un écran idéal pour les contenus 5G de 6,7 pouces, six caméras intelligentes, un lecteur d’empreintes à ultrasons etc. Une véritable pépite qui aura forcément un coût élevé. Il faudra débourser un peu plus de 1 000€ pour l’acquérir.

D’autres marques ont également sorti un smartphone compatible 5G. Nous pensons notamment au Xiaomi Mi Mix 3 5G qui est probablement celui qui possède le meilleur rapport qualité/prixHuawei a également pris le pli en mettant en vente son Mate X, téléphone pliable qui est aussi bien utilisable en smartphone qu’en tablette.

Pour ce qui est d’Apple, il faudra attendre 2020 pour voir les premiers modèles compatibles 5G sortir. Une stratégie d’attente que la marque à la pomme ne réalise pas pour la première fois. Elle avait déjà fait le coup pour le lancement de la 4G avant de commercialiser quelques mois plus tard son premier smartphone compatible, en l’occurence l’Iphone 5. Parmi les trois modèles compatibles 5G qu’Apple va commercialiser, deux le seront avec la 5G. Mais il va falloir attendre la seconde moitié 2020 avant de les voir !

Outre ces marques, ce sont tous les fabricants qui se placent sur le créneau de la 5G. Cette année, pas moins d’une trentaine de smartphones compatibles 5G ont déjà vu le jour, et ce n’est qu’un début.

Les villes tests de la 5G en 2020

Avant de lancer la 5G sur l’ensemble du territoire français, il y a des tests qui sont effectués dans quatre grandes villes. En l’occurence, MarseilleNantesBordeaux et Toulouse sont en phase de test sur la 5G. Des tests nécessaires avant le déploiement officiel de la 5G prévue en 2020. Ce sont les trois opérateurs historiques BouyguesOrange et SFR qui ont pris l’initiative de réaliser ces essais pour la commercialisation finale prévue en 2020.

Après avoir réalisé des tests en laboratoires, il a donc été décidé de tester « grandeur nature » la 5G en France. Entre juillet 2018 et juillet 2019, c’était l’ultime phase de développement de la 5G avant sa mise en place officielle au grand public.

Le déploiement de la 5G dans toute la France

Expérimentations 5G
Carte des expérimentations 5G. Source : ARCEP

La France est donc en phase de tests actuellement dans le domaine de la 5G. Mais officiellement, les expérimentations ont commencé dès 2015. Il y a quatre ans, Orange avait alors obtenu l’autorisation de l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes).

Aujourd’hui, l’ARCEP prépare les enchères qui se dérouleront à l’automne 2019 pour déterminer l‘attribution des fréquences 5G. C’est un passage obligatoire avant les débuts officiels et commerciaux de la 5G.

L’Etat étant fortement impliqué dans le déploiement de la 5G en France, la secrétaire d’Etat à Bercy et Ministre chargée de la Cohésion des territoires Agnès Pannier-Runacher a fait savoir que : « Le gouvernement souhaite s’assurer que le déploiement de la 5G ne sera pas limité aux seules grandes agglomérations et que l’attribution des fréquences 5G contribuera à une amélioration de la qualité de la couverture ».

Il y a 4 orientations définies pour le développement de la 5G sur le territoire national :

  • libérer et attribuer les fréquences radioélectriques pour les réseaux 5G ;
  • soutenir et pousser le développement de nouveaux usages industriels ;
  • conduire le déploiement des fondations de la 5G grâce à des conditions favorables à un déploiement rapide ;
  • être transparent et mener le dialogue sur les déploiements de la 5G et l’exposition du public.

Le prix de départ n’est pas fixé, mais il devra être en accord avec la défense des intérêts patrimoniaux de l’État et le maintien d’une concurrence saine sur ce marché de la 5G. Au total, ce sont quatre opérateurs mobiles qui pourront participer à ces enchères et ainsi se distribuer les fréquences de 5G.

Les nouveaux usages apportés par la 5G 

La 5G est à inscrire dans un plan global. Ainsi, on pourra y connecter de nombreux éléments électroniques comme des tablettes, smartphones et PC. Mais ce n’est pas tout. On pourra également y lier de nombreux objets du quotidien tels que tous vos appareils connectés, les voitures connectées ou encore les casques de réalité augmentée, mais aussi les accès internet résidentiels. En somme, la 5G devrait appuyer encore un peu plus le fort le développement d’un avenir qui se veut toujours plus connecté.

Le jeu vidéo et le cloud gaming

Le monde du jeu vidéo pourrait prendre un gigantesque virage avec le cloud gaming et le développement de la 5G. Et les constructeurs de PC et de consoles de jeux vidéos pourraient en être impactés.

Le cloud gaming, c’est la possibilité de jouer à un jeu vidéo sur PC, smartphone, console ou TV connectée, sans que vous ayez le jeu physiquement. Le jeu se trouve sur un serveur qui lui peut être possiblement à des centaines de kilomètres de chez vous. Mais l’avantage, c’est que vous pouvez vous en servir partout, tout le temps. La 5G va permettre de dématérialiser encore un peu plus le jeu vidéo qui sera sur un serveur qui devra être assez puissant pour le supporter. Le gamer sera largement gagnant en termes temps de téléchargement et d’installation qui ne seront plus.

C’est donc tout l’univers du jeu vidéo qui va changer de visage, ainsi que les habitudes économiques de chacun. Ainsi, il ne sera plus forcément utile d’avoir un PC ultra puissant devant supporter des jeux vidéos assez lourds, ou un smartphone avec énormément de mémoire vive. Non, avec l’apparition de la 5G et du cloud gaming, il suffira de souscrire à un bon abonnement à un service possédant les jeux auxquels vous voulez jouer et d’avoir une connexion internet assez puissante pour pouvoir y jouer.

L’une des grandes forces du cloud gaming sera de pouvoir basculer d’un support à un autre très facilement. Par exemple, vous pourrez commencer une partie sur console pour la continuer plus tard sur votre smartphone. L’argument a de quoi séduire.

Véhicules connectés et autonomes

Avec la 5G, la voiture connectée n’est plus un mythe. La 5G embarquée va changer les habitudes et l’expérience des conducteurs.

Tout d’abord, pour le divertissement et le confort des passagers qui pourront sans problème avoir accès à des jeux en ligne ou des contenus multimédia grâce à la 5G. Pour les grands trajets, rien de mieux qu’un petit film ou effectuer un Skype avec ses amis. De plus, l’aide au conducteur devrait être améliorée : maintenance prédictive, assistance à la conduite et au stationnement, l’optimisation de parcours en direct, des services de paiement embarqués pour faciliter vos accès aux parkings/péages, ou encore la gestion des accidents et des appels d’urgence et la mise à jour de la cartographie GPS. Autant de points positifs que pourrait apporter la 5G sur la voiture connectée.

Mais le principal atout de la 5G connectée à la voiture est l’amélioration de la sécurité sur la route car l’erreur humaine est la principale cause des accidents. La 5G aura un rôle primordial de ce côté là pour rendre la route plus sûre. Cependant, nous n’y sommes pas encore. Pour que la voiture soit totalement autonome grâce à la 5G, il faut que le réseau soit ultra fiable. Le moindre petit défaut pourrait être fatal. Donc nous n’aurons pas ces voitures connectées avant quelques années a priori, avant que la 5G soit totalement développée et que la latence soit réduite au minimum.

Des innovations majeures pour la santé

Le monde médical aussi pourrait voir des évolutions très importantes. Pour certaines parties de l’Afrique où il n’y a pas de médecin spécialisé dans la chirurgie, il sera possible de réaliser de la chirurgie à distance grâce à la 5G. Le médecin reçoit des instructions en temps réel, schémas à l’appui, et pourrait alors prendre soin de son patient. L’expérience a déjà été tentée, mais il faudra encore attendre quelques années avant de perfectionner le système.

Les soins de santé à domicile pourraient également devenir une réalité avec la 5G. Certaines personnes habitent en rase campagne et n’ont pas de médecin proche, ou alors sont trop malades pour faire le déplacement en cabinet. Grâce à la 5G, patients et professionnels pourraient se rapprocher !

De plus, la 5G pourrait aider à la réalisation de meilleurs diagnostics médicaux. Si une personne fait un AVC dans la rue, un traitement rapidement réalisé peut sauver une vie. Dans les ambulances, un système 5G pourrait relier le malade au cloud de l’hôpital pour ainsi traiter le problème au plus vite.

En conclusion

La 5G, c’est donc pour bientôt. D’ici quelques mois, elle va officiellement faire son apparition en France. Par la suite, elle va largement se développer et va encore un peu plus augmenter l’interconnectivité entre les personnes et les objets. L’apparition de la 5G est une révolution majeure, et ce sont de nombreux secteurs qui vont pouvoir en bénéficier. Une mise en place qui se fera de manière progressive, la 5G devra s’améliorer au fur et à mesure de son déploiement.