Fournisseurs mobiles de France

En France, quatre grands opérateurs se partagent le marché du mobile. En plus de ceux là, des marques low-cost ont été crées, permettant de commercialiser des forfaits à petits prix et sans engagement.

image logo Bouygues Télécom

Bouygues

image logo SFR

SFR

image logo Free

Free

image logo Orange

Orange


A lire : Quel est le meilleur opérateur mobile ?

Qui sont les opérateurs mobile français ?

Orange

Orange boutique

Orange est l’opérateur historique en France. Le groupe France Télécom a fusionné en 2001 l’ensemble de ses marques mobiles Itineris, Ola et Mobicarte sous un nouvel emblème : Orange. Puis, en 2006, les activités internet de France Télécom, à savoir Wanadoo et la Livebox, sont également devenus Orange. Au fur et à mesure, l’ensemble de France Télécom a été renommé Orange. Un long processus qui s’est achevé en 2013, lorsque France Télécom SA a laissé place à Orange SA. Aujourd’hui, Orange dispose du meilleur réseau 4G de France. L’opérateur mise également beaucoup sur le service client et se tourne vers un segment « premium ». 

SFR

SFR

SFR est le numéro 2 du mobile en France. La Société Française du Radiotéléphone a été fondée en 1985 par la compagnie générale des eaux, devenue Vivendi Universal. L’opérateur fait parti alors du groupe Cegetel SFR. En 2004, Cegetel est racheté par Neuf Télécom, et SFR est co détenu par Vodafone et Vivendi. En 2007, SFR rachète Neuf Télécom et devient le numéro 2 de l’internet en France. Enfin, en 2014, Numéricâble, détenu par Altice (Patrick Drahi) acquiert SFR pour un montant de 17 milliards d’euros. Après ce rachat, la qualité du réseau 4G et du service client s’est fortement dégradé. SFR a perdu des millions d’abonnés, jusqu’en 2018. Mais heureusement, aujourd’hui, SFR propose l’un des meilleurs réseau 4G de France, le service client est à nouveau à la hauteur. Et surtout, en moins de deux ans, SFR a regagné l’enemble de ses clients perdus, un rebondissement sans précédent dans le monde des télécoms. Le groupe SFR, devenu Altice France en 2019, mise en outre sur les contenus médias. Il est le propriétaire de RMC Sport, de RMC et de BFM TV.

Bouygues Télécom

Bouygues Télécom

Bouygues Télécom est fondé en 1996 par le groupe industriel et du BTP Bouygues. L’opérateur a réussi à imposer un nouveau concept à l’époque : les forfaits mobiles. L’opérateur s’est fait connaitre à l’époque par ses prix concurrentiels et une communication décalée. En 2008, Bouygues Télécom lance la Bbox et propose pour la première fois en France une offre rassemblant une box internet et un forfait mobile (appelé « Idéo »). L’avenir de Bouygues fut très incertain après l’arrivé de Free Mobile qui a provoqué une grave crise au sein du groupe. L’opérateur fut à deux reprises dans la visée d’Altice, qui voulait le racheter 8 milliards, puis 10 milliards d’euros. Orange a également failli reprendre une grande partie de Bouygues Télécom. Finalement, Martin Bouygues a conservé son « bébé », et grâce à de nouvelles offres orientées client, un très bon réseau 4G et des box internet innovantes, l’opérateur affiche aujourd’hui une très bonne santée financière et commerciale.

Free Mobile

Free Mobile

Free est le petit dernier dans le mobile, crée en 1998 par Iliad, société télécom appartenant à Xavier Niel. L’opérateur commercialise alors des abonnements internet, dont un accès haut débit illimité à l’époque gratuit (d’où notamment le nom « free »). En 2002, Free sort un abonnement triple play pour 29.99€/mois et dévoile ensuite la première box internet du marché : la fameuse Freebox. Le succès est imminent et l’opérateur décolle. En 2012, Free part à la conquête du mobile, en lançant un forfait illimité à 19.99€/mois, et un forfait 2h pour 2€. Le tout sans engagement et sans mobile subventionné, contrairement à la concurrence de l’époque.

Marque opérateur vs marque low cost : quelles différences ?

Les marques low cost sont aujourd’hui très prisées. Elles sont au nombre de deux seulement : RED by SFR et Sosh. Auparavant, il existait « B&You » de Bouygues Télécom, qui aujourd’hui correspond à une gamme de forfaits et n’est plus une marque séparée.

En effet, ces marques sont directement rattachées aux opérateurs. RED by SFR, comme son nom l’indique, appartient à SFR. Quant à Sosh, il s’agit d’une marque d’Orange. SFR et Orange, suite à l’arrivée de Free en 2012, ont dégainées ces nouvelles marques proposant des forfaits sans engagement ayant pour but de concurrencer frontalement Free. Orange et SFR ont pu ainsi continuer (et continuent) de commercialiser des forfaits avec engagement et avec smartphone sous leur nom.

Les forfaits low cost sont donc moins chers que les forfaits classiques, et sont sans engagement. Toutefois, ce ne sont pas les seules différences. Car pour pouvoir proposer des forfaits à prix bas sans rogner sur les marges, ces marques proposent un service client 100% en ligne. Pour trouver de l’assistance ou contacter un conseiller, tout se fait via internet. N’espérez pas pouvoir joindre un agent par téléphone ou prendre rendez vous dans une boutique : ce n’est pas possible.